Bullet Journal : l’outil secret des candidats qui décrochent tous les postes

De l’organisation au succès : comment le bullet journal aide à structurer sa recherche d’emploi

Nous remarquons que les Bullet Journals (bujo) ne sont plus seulement l’apanage des artistes et des étudiants. En effet, de nombreux candidats utilisent ce système d’organisation pour structurer leur recherche d’emploi. La clé de ce succès ? La flexibilité et la personnalisation du Bullet Journal. Alors que nous jonglons entre plusieurs candidatures et entretiens, un bujo bien tenu nous permet de suivre en temps réel nos démarches, avec des sections pour chaque poste visé, les dates d’entretiens et les suivis nécessaires.

On recommande fortement de :

  • Définir des objectifs hebdomadaires et mensuels.
  • Dédier des pages spéciales pour les entreprises ciblées.
  • Noter toutes les deadlines.

C’est ce genre de structuration intelligente qui permet de rester motivé et productif tout au long du processus.

Exemples concrets de bullet journals ayant conduit à des embauches réussies

Pour donner du poids à cet argument, prenons l’exemple de Julie, une des nombreuses professionnelles ayant attribué son nouveau poste à son utilisation d’un Bullet Journal. Julie a créé une double-page pour chaque entreprise visée, comprenant des notes sur la culture d’entreprise, les contacts clés, et les points à aborder lors des entretiens.

De même, Marc, un autre utilisateur, a intégré des sections de mind-mapping pour préparer ses réponses aux questions typiques d’entretiens et a noté les feedbacks de ses entretiens passés. Selon ses propres mots : “mon bujo m’a permis de rester concentré et d’apporter des réponses précises et préparées lors de mes entretiens.”

Guide pratique pour créer un bullet journal efficace dédié à la recherche d’emploi

Voyons maintenant comment créer votre propre Bullet Journal dédié à la recherche d’emploi. Premièrement, choisissez un carnet de qualité, avec du papier épais pour éviter les bavures. Ensuite, créez votre index et misez sur une légende simple mais efficace pour vos symboles et codes couleurs. Chaque symbole doit correspondre à une action (en attente, suivi, complété, etc.).

Que devriez-vous inclure exactement ?

  • Page de Calendrier : Les dates importantes des entretiens, des relances et des suivis.
  • Suivi des candidatures : Liste des offres d’emploi, avec les dates de candidature, les contacts et le statut de chaque application.
  • Section Préparation d’entretiens : Notes sur chaque entreprise, les questions fréquentes et les stratégies de réponse.
  • Suivi de réseau : Liste de contacts et de rencontres lors de sessions de networking.

En tant que journalistes, nous avons fouillé pour comprendre l’impact réel du Bullet Journal. Selon une étude de The Muse, les candidats qui utilisent des outils de planification augmentent leurs taux de retenue d’informations et se présentent mieux préparés aux entretiens, augmentant ainsi leurs chances d’obtenir le poste souhaité.

Pour ceux d’entre nous qui souhaitent aller encore plus loin, n’hésitez pas à intégrer des pages de gratitude et des réfléxions post-entretiens. Cela permet de rester positif et de tirer des enseignements de chaque expérience.

Pour conclure, le Bullet Journal peut véritablement devenir notre meilleur allié dans la quête d’un nouvel emploi. Structuré, personnalisé et flexible, il nous permet d’aborder la recherche d’emploi avec un esprit clair et une organisation optimale.